Signe astrologique – Wikipedia

Douze secteurs 30° de l’écliptique, tels que définis par l’astrologie occidentale

En astrologie occidentale, signes astrologiques sont les douze secteurs à 30° de l’écliptique, commençant à l’équinoxe de printemps (une des intersections de l’écliptique avec l’équateur céleste), aussi connu comme le Premier Point du Bélier. L’ordre des signes astrologiques est Bélier, Taureau, Gémeaux, Cancer, Lion, Vierge, Balance, Scorpion, Sagittaire, Capricorne, Verseau et Poissons. Chaque secteur porte le nom d’une constellation qu’il traverse.

Le concept du zodiaque est issu de l’astrologie babylonienne et a été influencé plus tard par la culture hellénistique. Selon l’astrologie, les phénomènes célestes se rapportent à l’activité humaine sur le principe du « comme en haut, comme en bas », de sorte que les signes sont considérés comme des modes d’expression caractéristiques.(1) Les découvertes modernes sur la vraie nature des objets célestes ont sapé les fondements théoriques de l’attribution d’un sens aux signes astrologiques, et les recherches scientifiques empiriques ont montré que les prédictions et recommandations fondées sur ces systèmes ne sont pas exactes.(2):85 ;(3):424 L’astrologie est généralement considérée comme une pseudoscience.

La division en douze secteurs de l’écliptique constitue le premier cadre de référence de l’astrologie en ce qui concerne les positions des corps célestes, d’un point de vue géocentrique, de sorte que nous pouvons trouver, par exemple, le Soleil à 23°. Béliers (23° de longitude), la Lune à 7°. Scorpion (217° de longitude), ou Jupiter en 29°. Poissons (359° de longitude). Au-delà des corps célestes, d’autres points astrologiques qui dépendent de l’emplacement géographique et du temps (à savoir l’Ascendant, le Midheaven, le Vertex et les cuspides des maisons) sont également référencés dans ce système de coordonnées écliptique.(citation nécessaire)

Diverses approches pour mesurer et diviser le ciel sont actuellement utilisées par différents systèmes d’astrologie, bien que la tradition des noms et symboles du Zodiaque reste cohérente. Les mesures d’astrologie occidentale à partir des points Equinoxe et Solstice (points relatifs aux jours égaux, les plus longs et les plus courts de l’année tropicale), tandis que Jyotiṣa ou les mesures d’astrologie védique dans le plan équatorial (année sidérale). Les résultats de précession dans les divisions zodiacales de l’astrologie occidentale ne correspondent pas, à l’époque actuelle, aux constellations qui portent des noms similaires,(4) tandis que les mesures de Jyotiṣa correspondent toujours aux constellations d’arrière-plan.(5)

En astrologie occidentale et indienne, l’accent est mis sur l’espace et le mouvement du Soleil, de la Lune et des planètes dans le ciel à travers chacun des signes du zodiaque. Dans l’astrologie chinoise, en revanche, l’accent est mis sur le temps, le zodiaque fonctionnant sur des cycles d’années, de mois et d’heures de la journée.(citation nécessaire)

Signes du zodiaque occidental(éditer)

Histoire et symbolisme du zodiaque(éditer)

Alors que l’astrologie occidentale est essentiellement un produit de la culture gréco-romaine,(citation nécessaire) certains de ses concepts les plus fondamentaux proviennent de Babylone. Les références isolées aux « signes » célestes dans les sources sumériennes sont insuffisantes pour parler d’un zodiaque sumérien.(6) Plus précisément, la division de l’écliptique en douze secteurs égaux est une construction conceptuelle babylonienne.(7)

Au IVe siècle av. J.-C., l’astronomie babylonienne et son système de présages célestes ont eu une influence sur la culture de la Grèce antique, tout comme l’astrologie de l’Égypte antique à la fin du IIe siècle av. Contrairement à la tradition mésopotamienne, cela s’est traduit par une forte concentration sur le thème de la naissance de l’individu et par la création de l’astrologie horoscopique, utilisant l’Ascendant (le degré croissant de l’écliptique, au moment de la naissance), et des douze maisons. L’association des signes astrologiques avec les quatre éléments classiques d’Empedocle fut un autre développement important dans la caractérisation des douze signes.

Le corps de la connaissance astrologique par le 2ème siècle AD est décrit dans Ptolémée’s TetrabiblosCette œuvre, qui a permis à l’astrologie de se répandre avec succès en Europe et au Moyen-Orient, est restée une référence pendant près de dix-sept siècles, les traditions ultérieures n’ayant apporté que peu de changements substantiels à ses enseignements fondamentaux.

Le tableau suivant énumère les douze divisions de longitude céleste, avec les noms latins (encore largement utilisés) et la traduction anglaise (gloss). Les intervalles de longitude, étant une division mathématique, sont fermés pour le premier point final (a) et ouvrir pour la seconde (b) – par exemple, 30° de longitude est le premier point du Taureau, ne faisant pas partie du Bélier. L’association des dates du calendrier avec les signes astrologiques n’a de sens que si l’on se réfère à l’astrologie des signes solaires.

La polarité et les quatre éléments(éditer)

Un simple diagramme montrant les positions des signes des planètes le 16 mai 2012. Les panneaux sont colorés en fonction de l’élément associé. Chaque planète est représentée par un glyphe à côté de sa longitude dans le signe. Des symboles supplémentaires peuvent être ajoutés pour représenter le mouvement rétrograde apparent (Retrograde-symbol.svg), ou moment fixe apparent (passage du rétrograde au direct ou vice versa : S).

Empedocle, un philosophe grec du cinquième siècle avant J.-C., a identifié le feu, la terre, l’air et l’eau comme éléments. Il a expliqué la nature de l’univers comme une interaction de deux principes opposés appelés amour et lutte manipulant les quatre éléments, et a déclaré que ces quatre éléments étaient tous égaux, du même âge, que chacun gouverne sa propre province, et que chacun possède son propre caractère individuel. Différents mélanges de ces éléments ont produit les différentes natures des choses. Empedocle a dit que ceux qui sont nés avec des proportions presque égales des quatre éléments sont plus intelligents et ont les perceptions les plus exactes.(8)

Chaque signe est associé à l’un des éléments classiques,(9)(10) et ceux-ci peuvent également être regroupés en fonction de la polarité : Les signes du feu et de l’air sont considérés comme des signes positifs ou extravertis, masculins ; tandis que les signes de l’eau et de la terre sont considérés comme des signes négatifs ou introvertis, féminins. Les quatre éléments astrologiques sont également considérés comme un équivalent direct des types de personnalité d’Hippocrate (sanguin = air ; colérique = feu ; mélancolique = terre ; flegmatique = eau). Une approche moderne considère les éléments comme « la substance énergétique de l’expérience ».(11) et le tableau suivant tente de résumer leur description par mots-clés.(12)(13)

Polarité Élément Symbole(14) Mots-clés Signes
Positif (Hommes)
(S’exprime)
Feu Alchimie symbole du feu.svg Enthousiasme ; désir de s’exprimer ; foi Bélier ; Lion ; Sagittaire
Air Symbole d'alchimie de l'air.svg Communication ; socialisation ; conceptualisation Gémeaux ; Balance ; Verseau ; Balance
Négatif (féminin)
(self-contenu)
Terre Symbole de l'alchimie de la terre.svg Praticité ; prudence ; monde matériel Taureau ; Vierge ; Capricorne ; Vierge
Eau Symbole d'alchimie de l'eau.svg Emotion ; empathie ; sensibilité Cancer ; Scorpion ; Poissons

La classification par élément a pris une telle importance, que certains astrologues commencent leur interprétation d’une carte natale, en étudiant l’équilibre des éléments représentés par la position des planètes et des angles.(15) (surtout le Soleil, la Lune et l’Ascendant).

Les trois modalités(éditer)

Chacun des quatre éléments se manifeste en trois modalités : Cardinal, Fixe et Mutable.(16) Comme chaque modalité comprend quatre signes, ceux-ci sont également connus sous le nom de Quadruplicités.(9)(10) Ils sont parfois appelés croix parce que chaque modalité forme une croix lorsqu’elle est tirée à travers le zodiaque. L’astrologie chrétienne relie les trois qualités aux trois aspects de Dieu dans la trinité(citation nécessaire).

Modalité Symbole(17) Mots-clés(18)(19) Signes
Cardinal Symbole cardinal.svg Action ; dynamique ; initiative ; grande force Bélier ; Cancer ; Balance ; Balance ; Capricorne
Fixe Corrigé symbol.svg Résistance au changement ; grande volonté ; inflexibilité Taureau ; Lion ; Scorpion ; Scorpion ; Verseau
Mutable Symbole mutable.svg Capacité d’adaptation ; souplesse ; ingéniosité Gémeaux ; Vierge ; Sagittaire ; Poissons ; Vierge

La combinaison de l’élément et de la modalité fournit une caractérisation de base du signe. Par exemple, le Capricorne est un signe cardinal de la terre, ce qui signifie qu’il est associé à l’action (modalité cardinale) dans le monde matériel (élément terre). Cela peut se traduire par de l’ambition ou une application pratique aux nécessités concrètes et quotidiennes de la vie.(20) Le tableau suivant présente les douze combinaisons d’éléments et de modalités.

Élément Feu Terre Air Eau
Cardinal Béliers Capricorne Balance Cancer
Fixe Lion Taureau Verseau Scorpion
Mutable Sagittaire Vierge Gémeaux Poissons

Règlements planétaires(éditer)

Représentation des signes astrologiques occidentaux dans un livre de 1716 Acta Eruditorum illustration du tableau

La domination est le lien entre la planète et le signe et la maison corrélés.(21) Dans l’astrologie occidentale traditionnelle, chaque signe est régi par une et une seule des sept planètes visibles (notez qu’en astrologie, le Soleil et la Lune sont appelés Les Lumières, tandis que les autres corps sont appelés planètes, ce qui signifie littéralement vagabondsc’est-à-dire les étoiles errantes par opposition aux étoiles fixes). Les règles traditionnelles sont les suivantes : Bélier (Mars), Taureau (Vénus), Gémeaux (Mercure), Cancer (Lune), Lion (Soleil), Vierge (Mercure), Balance (Vénus), Scorpion (Pluton), Sagittaire (Jupiter), Capricorne (Saturne), Verseau (Uranus) et Poissons (Neptune).(22)(23)

Les astrologues psychologiquement orientés croient souvent que Saturne est le chef ou le co-chef du Verseau au lieu d’Uranus ; Neptune est le chef ou le co-chef des Poissons au lieu de Jupiter, et que Pluton est le chef ou le co-chef du Scorpion au lieu de Mars. Quelques astrologues(24) croient que le planétoïde Chiron pourrait être le souverain de la Vierge, tandis que d’autres groupes d’astrologues modernes prétendent que Cérès est le souverain du Taureau à la place. D’autres astrologues utilisent encore les anciennes planètes Pallas, Vesta, Junon et Hygiea dans leurs délimitations et leurs règles, par exemple Vesta à Taureau et Pallas à Vierge.

Le débat se poursuit entre ceux qui considèrent les planètes nouvellement découvertes comme les dirigeants ou les co-dirigeants de certains signes et ceux qui ne les considèrent pas. Certains astrologues n’utilisent même pas du tout les signes astrologiques (principalement des cosmobiologistes et des astrologues uraniens / École de Hambourg). Par conséquent, ils ne tiennent pas compte des règles planétaires et des dignités essentielles dans l’interprétation d’une carte astrologique.

Notez que, si l’on part du Lion et du Cancer, les règles planétaires traditionnelles sont disposées vers l’extérieur dans le même ordre que dans le système solaire naturel. Les Lumières régnant sur le Lion et le Cancer, Mercure régnant sur la Vierge et les Gémeaux, Vénus régnant sur la Balance et le Taureau, Mars régnant sur le Scorpion et le Bélier, Jupiter régnant sur le Sagittaire et les Poissons, Saturne régnant sur Capricorne et Verseau. Le résultat est une symétrie des règles traditionnelles à travers l’axe 0° Lion/Aquarius. Notez que les dominations modernes, qui attribuent Pluton comme souverain du Scorpion, brisent cette symétrie.

Tableau des dates(éditer)

Le tableau suivant montre les deux, traditionnels(22) et moderne,(25) de la domination.

Les signes peuvent également être énumérés par ci-contre, ce qui donne six couples qui le sont :

  • Le Bélier est en face de la Balance
  • Le Taureau est à l’opposé du Scorpion
  • Gémeaux est à l’opposé du Sagittaire
  • Le cancer est à l’opposé du Capricorne
  • Le Lion est à l’opposé du Verseau
  • La Vierge est à l’opposé des Poissons

A noter que les signes Feu et Air (éléments légers) s’opposent entre eux, comme c’est le cas pour les signes Terre et Eau (éléments lourds).(26) Les signes du printemps sont opposés à ceux de l’automne et ceux de l’hiver sont liés à ceux de l’été.(27)(28)(29)(30)

Dignité et détriment, exaltation et chute(éditer)

Une croyance traditionnelle de l’astrologie, connue sous le nom de dignité essentielle, est l’idée que le Soleil, la Lune et les planètes sont plus puissants et efficaces dans certains signes que dans d’autres, parce que la nature fondamentale des deux est considérée comme étant en harmonie. En revanche, on les considère comme faibles ou difficiles à opérer parce qu’on pense que leur nature est en conflit. Les plus importantes de ces catégories sont Dignité, Préjudice, Exaltation et Automne.

  • Dignité et Préjudice: Une planète est renforcée ou digne s’il tombe sous le signe qu’il règne. En d’autres termes, on dit qu’il exerce Le pouvoir en place du signe. Par exemple, la Lune en Cancer est considérée comme « forte » (bien digne). L’astrologue William Lilly, du XVIIe siècle, comparait avec beaucoup de dignité le règne à celui d’un roi sur son trône. Si une planète est dans le signe opposé à celui qu’elle gouverne (ou qu’elle est digne), on dit qu’elle est affaiblie ou en Préjudice (par exemple, la Lune en Capricorne).(31)

Dans l’astrologie traditionnelle, d’autres niveaux de dignité sont reconnus en plus de la domination. Celles-ci sont connues sous le nom d’Exaltation (voir ci-dessous), Triplicité, Termes ou limites, et Face ou Decan, qui, ensemble, sont connus comme décrivant le Dignité essentielleLa qualité ou la capacité de donner de sa vraie nature. Des astrologues traditionnels contemporains comme John Frawley ou J Lee Lehman expliquent plus en détail le concept de dignité essentielle.(31)

  • Exaltation et Automne: De plus, une planète est également renforcée lorsqu’elle est dans son signe de Exaltation. Dans l’astrologie horlogère traditionnelle, l’Exaltation dénote un niveau de dignité quelque peu exagéré par rapport à la domination. L’exaltation a été considérée comme conférant à la planète (ou à ce qu’elle signifie dans un tableau d’horreur) une dignité, avec la métaphore d’un invité d’honneur – qui est au centre de l’attention mais dont la capacité à agir est limitée. Des exemples de planètes dans leur Exaltation sont : Saturne (Balance), Soleil (Bélier), Vénus (Poissons), Lune (Taureau), Mercure (Vierge, bien que certains soient en désaccord avec cette classification), Mars (Capricorne), Jupiter (Cancer). On dit qu’une planète dans le signe opposé de son Exaltation se trouve dans sa Automneet s’est donc affaiblie, peut-être plus que Detriment. La Planète en automne est rejetée passivement ou ignorée par le signe qu’elle est dedans. Il peut être comparé à un maire d’une ville rivale essayant de faire des suggestions au maire hôte sur la façon dont il devrait diriger sa ville : Le maire hôte a de la difficulté à lui faire confiance et ne voit pas comment son apport pourrait être pertinent pour sa ville. Les gens de la ville ressentent la même chose que leur chef. Il en résulte une impasse et un échec de la part des maires et de la ville.(31) Il n’y a pas d’accord sur les signes dans lesquels les trois planètes extra-saturniennes peuvent être considérées comme exaltées.(32)

Le tableau suivant résume les positions décrites ci-dessus :

En plus de la dignité essentielle, l’astrologue traditionnel considère Dignité accidentelle de planètes. Il s’agit du placement par maison dans le tableau à l’étude. La dignité accidentelle est la « capacité d’agir » de la planète. Ainsi, nous pourrions avoir, par exemple, la Lune en Cancer, digne par la domination, est placé dans la 12ème maison, il aurait peu de place pour exprimer sa bonne nature.(33) La 12ème est une maison de cadence comme le sont les 3ème, 6ème et 9ème et les planètes dans ces maisons sont considérées comme faibles ou affligées. D’un autre côté, la Lune dans la 1ère, la 4ème, la 7ème ou la 10ème serait plus à même d’agir car ce sont des maisons angulaires. Les planètes dans les maisons successives de la carte (2e, 5e, 8e, 11e) sont généralement considérées comme ayant une capacité d’action moyenne. En plus de la Dignité Accidentelle, il existe toute une gamme de Débilités accidentellescomme la rétrogradation, Under the Sun’s Beams, Combust, etc.

Autres classifications(éditer)

Chaque signe peut être divisé en trois secteurs de 10° appelés décans ou décanates, bien que ceux-ci soient tombés en désuétude. Le premier décanat est dit être le plus catégoriquement de sa propre nature et est régi par la règle des signes.(34) Le décanat suivant est sous-règlé par la planète gouvernant le signe suivant dans la même triplicité. Le dernier décanat est sous-règlé par le suivant dans l’ordre dans la même triplicité.(35)

Bien que l’élément et la modalité d’un signe suffisent ensemble à le définir, ils peuvent être regroupés pour indiquer leur symbolisme. Les quatre premiers signes, Bélier, Taureau, Gémeaux et Cancer, forment le groupe des signes personnels. Les quatre signes suivants, Lion, Vierge, Balance et Scorpion forment le groupe des signes interpersonnels. Les quatre derniers signes du zodiaque, Sagittaire, Capricorne, Verseau et Poissons, forment le groupe des signes transpersonnels.(36)

Dane Rudhyar a présenté les facteurs primaires du zodiaque tropical,(37) utilisé dans le curriculum de l’école d’astrologie RASA. Le zodiaque tropical est le zodiaque des facteurs saisonniers par opposition au zodiaque sidéral (facteurs de constellation). Les principaux facteurs saisonniers sont basés sur l’évolution du rapport entre la lumière du soleil et l’obscurité tout au long de l’année. Le premier facteur est de savoir si l’heure choisie tombe dans la moitié de l’année quand la lumière du jour augmente ou dans la moitié de l’année quand l’obscurité augmente. Le deuxième facteur est de savoir si l’heure choisie tombe dans la moitié de l’année où il y a plus de lumière du jour que d’obscurité, ou la moitié où il y a plus d’obscurité que de lumière du jour. Le troisième facteur est celui des quatre saisons dans lequel se situe le temps choisi, défini par les deux premiers facteurs. Ainsi(38)(39)

  • Le hivernal La saison est quand la lumière du jour augmente et qu’il y a plus d’obscurité que de lumière du jour.
  • Le faire sauter La saison est quand la lumière du jour augmente et qu’il y a plus de lumière du jour que de ténèbres.
  • Le estiver la saison est quand l’obscurité augmente et qu’il y a plus de lumière du jour que de ténèbres.
  • Le automnal la saison est quand l’obscurité augmente et qu’il y a plus d’obscurité que de lumière du jour.

astrologie indienne(éditer)

En astrologie indienne, il y a cinq éléments : le feu, la terre, l’air, l’eau et l’éther. Le maître du feu est Mars, tandis que Mercure est de la terre, Saturne de l’air, Vénus d’eau et Jupiter d’éther.

L’astrologie Jyotish reconnaît douze signes du zodiaque (Rāśi),(40) qui correspondent à celles de l’astrologie occidentale. La relation des signes aux éléments est la même dans les deux systèmes.

Nakshatras(éditer)

A nakshatra (Devanagari : नक्षत्र, Sanskrit nakshatrade naksha- carte « , et tra- guard’) ou demeure lunaire est l’une des 27 divisions du ciel, identifiée par l’étoile (ou les étoiles) proéminente(s) qu’elle contient, telle qu’utilisée en astronomie et astrologie hindoue (Jyotisha).(41)

Chinois signes du zodiaque(éditer)

Les signes astrologiques chinois fonctionnent selon des cycles d’années, de mois lunaires et de périodes de deux heures de la journée (aussi connus sous le nom de shichen). Une caractéristique particulière du zodiaque chinois est son fonctionnement en cycle de 60 ans en combinaison avec les cinq phases de l’astrologie chinoise (bois, feu, métal, eau et terre).(42)
Néanmoins, certaines recherches disent qu’il existe une relation évidente entre le cycle chinois de 12 ans et les constellations du zodiaque : chaque année du cycle correspond à une certaine disposition de Jupiter. Par exemple, l’année du serpent Jupiter est dans le signe des Gémeaux, l’année du cheval Jupiter est dans le signe du cancer et ainsi de suite. Le calendrier chinois de 12 ans est donc un calendrier solaire-lunaire-jovien.

Symbolique du zodiaque(éditer)

Le tableau suivant montre les douze signes et leurs attributs.

Enseigne Yin/Yang Direction Saison Élément fixe Trine
Rat Yang Nord Milieu de l’hiver Eau 1er
Bœuf Yin Nord Fin de l’hiver Terre 2ème
Tigre Yang Est Début du printemps Bois 3ème
Lapin Yin Est Milieu du printemps Bois 4ème
Dragon Yang Est Fin du printemps Terre 1er
Serpent Yin Sud Début de l’été Feu 2ème
Cheval Yang Sud Milieu de l’été Feu 3ème
Chèvre Yin Sud Fin de l’été Terre 4ème
Singe Yang Ouest Début de l’automne Métal 1er
Coq Yin Ouest Mi-automne Métal 2ème
Chien Yang Ouest Fin de l’automne Terre 3ème
Porc Yin Nord Début de l’hiver Eau 4ème

Les douze signes(éditer)

Tableau montrant les 24 directions cardinales et les symboles du signe qui leur sont associés.

Dans l’astrologie chinoise, le zodiaque des douze signes animaux représente douze types différents de personnalité. Le zodiaque commence traditionnellement par le signe du Rat, et il y a beaucoup d’histoires sur les origines du zodiaque chinois qui expliquent pourquoi il en est ainsi. Quand les douze signes du zodiaque font partie du calendrier de 60 ans en combinaison avec les quatre éléments, ils sont traditionnellement appelés les douze branches terrestres. Le zodiaque chinois suit le calendrier lunisolaire chinois(43) et donc les jours de « changement » dans un mois (lorsqu’un panneau passe à un autre panneau) varient d’une année à l’autre. Ce qui suit sont les douze signes du zodiaque dans l’ordre.(44)

  1. Rat (Yang, 1er Trine, Elément Fixe Eau) : Les années Rat comprennent 1900, 1912, 1924, 1936, 1948, 1960, 1972, 1984, 1984, 1996, 1996, 2008, 2020, 2032. Le Rat correspond également à un mois particulier de l’année. Les heures d’ouverture du Rat sont de 23h à 1h du matin.
  2. Bœuf (Yin, 2ème Trine, Elément fixe Terre :(45) Les années de bœuf comprennent 1901, 1913, 1925, 1937, 1949, 1961, 1973, 1985, 1997, 2009, 2021, 2033. Le bœuf correspond également à un mois particulier de l’année. Les heures d’ouverture du bœuf sont de 1h à 3h du matin.
  3. Tigre (Yang, 3ème Trine, bois de l’élément fixe) : Les années Tigre comprennent 1902, 1914, 1926, 1938, 1950, 1950, 1962, 1974, 1986, 1986, 1998, 2010, 2022, 2034. Le tigre correspond également à un mois particulier de l’année. Les heures d’ouverture du Tigre sont de 3h à 5h du matin.
  4. Lapin (Yin, 4e Trine, bois de l’élément fixe) : Les années lapin comprennent 1903, 1915, 1927, 1939, 1951, 1963, 1975, 1975, 1987, 1999, 2011, 2023, 2035. Le lapin correspond également à un mois particulier de l’année. Les heures d’ouverture du lapin sont de 5h à 7h.
  5. Dragon (Yang, 1er Trine, Elément Fixe Terre)(45)) : Les années des dragons comprennent 1904, 1916, 1928, 1940, 1952, 1964, 1964, 1976, 1988, 2000, 2000, 2012, 2024, 2036. Le Dragon correspond également à un mois particulier de l’année. Les heures du Dragon sont de 7h à 9h.
  6. Serpent (Yin, 2ème Trine, Tir des Eléments Fixes) : Les années du serpent comprennent 1905, 1917, 1929, 1941, 1953, 1965, 1977, 1989, 1989, 2001, 2013, 2025, 2037. Le Serpent correspond également à un mois particulier de l’année. Les heures d’ouverture du Snake sont de 9h à 11h.
  7. Cheval (Yang, 3e Trine, Feu à élément fixe) : Les années du cheval comprennent 1906, 1918, 1930, 1942, 1954, 1966, 1978, 1990, 1990, 2002, 2014, 2026, 2038. Le cheval correspond également à un mois particulier de l’année. Les heures d’ouverture du Cheval sont de 11h à 13h.
  8. Chèvre (Yin, 4e Trine, Élément fixe Terre)(45)) : Les années caprines comprennent 1907, 1919, 1931, 1943, 1955, 1955, 1967, 1979, 1991, 1991, 2003, 2015, 2027, 2039. La chèvre correspond également à un mois particulier de l’année. Les heures d’ouverture de la Chèvre sont de 13h à 15h.
  9. Singe (Yang, 1er Trine, élément fixe en métal) : Les années singe comprennent 1908, 1920, 1932, 1944, 1956, 1968, 1968, 1980, 1992, 2004, 2016, 2028, 2040. Le singe correspond également à un mois particulier de l’année. Les heures d’ouverture du Monkey sont de 15h à 17h.
  10. Coq (Yin, 2ème Trine, élément fixe métal) : Les années de coqs comprennent 1909, 1921, 1933, 1945, 1957, 1969, 1969, 1981, 1993, 1993, 2005, 2017, 2029, 2041. Le coq correspond également à un mois particulier de l’année. Les heures d’ouverture du Coq sont de 17h à 19h.
  11. Chien (Yang, 3ème Trine, Elément Fixe Terre)(45)) : Les années canines comprennent 1910, 1922, 1934, 1946, 1958, 1970, 1982, 1994, 2006, 2018, 2030, 2042. Le Chien correspond également à un mois particulier de l’année. Les heures d’ouverture du Chien sont de 19h à 21h.
  12. Porc (Yin, 4e Trine, Élément fixe Eau) : Les années porcines comprennent 1911, 1923, 1935, 1947, 1959, 1971, 1983, 1995, 2007, 2019, 2031, 2043. Le cochon correspond également à un mois particulier de l’année. Les heures d’ouverture du Porc sont de 21h à 23h.

Les cinq éléments(éditer)

  • Bois: La personne du bois a une haute moralité, est sûre d’elle, expansive et coopérative, avec des intérêts larges et variés et des objectifs idéalistes. La direction associée au bois est l’est, et la saison est le printemps, ce qui en fait l’élément fixe pour les signes animaux Tigre et Lapin.(45)
  • Feu: Le pompier possède des qualités de leadership, une passion dynamique, et il est décisif, sûr de lui, positif et assertif. La direction associée au Feu est le Sud, et la saison est l’été, ce qui en fait l’élément fixe pour les signes animaux Snake et Horse.(45)
  • Terre: La personne terrestre est sérieuse, logique et méthodique, intelligente, objective et bonne en planification. La direction associée à la Terre est Centre. La saison pour la Terre est le point de changement des quatre saisons. C’est l’élément fixe pour les signes animaux Bœuf, Dragon, Chèvre et Chien.(45)
  • Métal: La personne de métal est sincère, a des valeurs et des opinions fixes, est forte de volonté, et a l’éloquence de la parole. La direction associée au Métal est l’Ouest. La saison du métal est l’automne. C’est l’élément fixe pour les signes animaux Singe et Coq.(45)
  • Eau: La personne de l’eau est persuasive, intuitive et empathique. La personne de l’eau est objective et souvent sollicitée pour ses conseils. La direction associée à l’eau est le nord. La saison de l’eau est l’hiver. C’est l’élément fixe pour les signes animaux Rat et Cochon.(45)

Les cinq éléments fonctionnent avec les douze signes animaux dans un calendrier de 60 ans. Les cinq éléments apparaissent dans le calendrier sous leurs formes yin et yang et sont connus sous le nom des dix tiges célestes. En essayant de calculer l’année pertinente du cycle par rapport au calendrier grégorien, une règle facile à suivre est que les années qui se terminent par un nombre pair sont Yang (représentant le masculin, actif et léger), celles qui se terminent par un nombre impair sont Yin (représentant le féminin, passif et obscurité).(45)

  1. ^ Mayo (1979), p. 35.
  2. ^ Jeffrey Bennett ; Megan Donohue ; Nicholas Schneider ; Mark Voit (2007). La perspective cosmique (4e éd.). San Francisco, CA : Pearson/Addison-Wesley. pp. 82-84. ISBN 0-8053-9283-1.
  3. ^ Zarka, Philippe (2011). « Astronomie et astrologie ». Actes de l’Union astronomique internationale. 5 (S260) : 420-425. doi:10.1017/S174392131311002602.
  4. ^ Bobrick (2005), p. 10, 23.
  5. ^ Johnsen (2004).
  6. ^ Rochberg (1998), p. ix.
  7. ^ Sachs (1948), p. 289.
  8. ^ Charlie Higgins (1997). « Astrologie et les quatre éléments ». Archivé de l’original le 2010-01-03. Récupéré 2009-12-27.
  9. ^ a b Pelletier, Robert et Leonard Cataldo (1984). Soyez votre propre astrologue. Londres : Pan Books. pp. 43–44
  10. ^ a b Pottenger, Maritha (1991). Astro Essentials. San Diego : Publications de l’AEC. pp. 31–36.
  11. ^ Arroyo (1989), p. 27.
  12. ^ Arroyo (1989), pp. 30-34
  13. ^ Hone (1978), p. 42.
  14. ^ Glyphes de la symbologie alchimique.
  15. ^ Arroyo (1975). pp. 131-140.
  16. ^ Arroyo (1989), p. 29.
  17. ^ Utilisé dans le « Manuel d’astrologie » de Sepharial – édition brésilienne (1988) par Editora Nova Fronteira S/A, Rio de Janeiro.
  18. ^ Hone (1978), p. 40.
  19. ^ Arroyo (1989), p. 30
  20. ^ Hone (1978), p. 75
  21. ^ Hone (1978), p. 22.
  22. ^ a b Carol Wills (2007). « Rulerships ». astrologynow.com. Archivé à partir de l’original le 2007-01-27. Récupéré 2007-11-29.
  23. ^ Shamos, Geoffery (2013). « L’astrologie comme cadre social : Les’Enfants des Planètes’, 1400-1600 ». Revue pour l’étude de la religion, de la nature et de la culture. 7 (4) : 434-460. doi:10.1558/jsrnc.v7i4.434.
  24. ^ « Chiron, véritable chef de la Vierge ? ». Récupéré 18 juillet, 2014.
  25. ^ Hone (1978), p. 21.
  26. ^ « Opposition ». dichesegnosei.it (en italien).
  27. ^ « L’élément de l’Air ». dichesegnosei.it (en italien).
  28. ^ « L’élément du Feu ». dichesegnosei.it (en italien).
  29. ^ « L’élément de l’eau ». dichesegnosei.it (en italien).
  30. ^ « L’élément de la Terre ». dichesegnosei.it (en italien).
  31. ^ a b c « Glossaire des termes astrologiques ». Logos, Asaa 1998-2004. 26 novembre 2007. « Copie archivée ». Archivé à partir de l’original le 2008-01-22. Récupéré 2007-11-29.CS1 maintenance : Copie archivée comme titre (lien)
  32. ^ Hone (1978), p. 144.
  33. ^ « Dignité accidentelle ». www.gotohoroscope.com. Dictionnaire astrologique 1998-2007. 26 novembre 2007.
  34. ^ Hone (1978), p. 87.
  35. ^ Hone (1978), p. 88.
  36. ^ « Introduction à l’astrologie. » Spiritsingles.com 25 nov.2007. « Copie archivée ». Archivé de l’original le 2007-12-09-09. Récupéré 2007-11-29.CS1 maintenance : Copie archivée comme titre (lien)
  37. ^ Rudhyar (1943)
  38. ^ Armstrong, Robin (2009). « Les signes et les maisons ». École d’astrologie RASA.
  39. ^ Armstrong, Robin (2009). « I Ching : La séquence du changement ». Publications de l’AR.
  40. ^ Sutton (1999) pp. 74-92.
  41. ^ Sutton (1999), p. 168.
  42. ^ « Almanach »zodiaque lunaire » début du printemps comme la dislocation des limites ? – China Network ». 16 février 2009. Récupéré 5 janvier 2011.
  43. ^ Novak, Sarah. « Le Zodiaque chinois ». Visages. 34: 42.
  44. ^ Theodora Lau, Ibidpp. 2-8, 30-5, 60-4, 88-94, 118-24, 148-53, 178-84, 208-13, 238-44, 270-78, 306-12, 338-44, 2005.
  45. ^ a b c d e f g h i j Astrologie chinoise : Exploration du zodiaque oriental par Shelly Wu

Références et références(éditer)

  • Arroyo, Stephen (1975). Astrologie, psychologie et les quatre éléments. Californie : Publications du CCT
  • Arroyo, Stephen (1989). Guide d’interprétation des graphiques. Californie : Publications du CCT. ISBN 0-916360-49-0
  • Bobrick, Benson (2005). Le Ciel du destin : Astrologie dans l’histoire. Simon&Schuster. 369 p.
  • Caiozzo, Anna (2003). Images du ciel. Paris-Sorbonne. Signes et Constellations.
  • Eric Francis (2016). « Pourquoi ton signe du zodiaque n’est pas faux »
  • Hone, Margaret (1978). Le manuel moderne de l’astrologie. Édition révisée. Angleterre : L. N. Fowler & Co. Ltd ISBN 085243-357-3
  • Johnsen, Linda (mars 2004). Un millier de soleils : Concevoir votre avenir avec l’astrologie védique. Oui International Publishers.
  • Mayo, Jeff (1979). Apprenez vous-même l’astrologie. Londres : Hodder and Stoughton.
  • Rochberg, Francesca (1998), « Babylonian Horoscopes », Société philosophique américaineNew Series, New Series, Vol. 88, No. 1, pp. i-164. doi:10.2307/1006632. JSTOR 100666632.
  • Rudhyar, Dane (1943). Signes astrologiques – Le pouls de la vie.
  • Sachs, Abraham (1948), « A Classification of the Babylonian Astronomical Tablets of the Seleucid Period », Revue d’études cunéiformesVol. 2, No. 4, pp. 271-290. doi:10.2307/3515929. JSTOR 3515929.
  • Sutton, Komilla (1999). Les Essentiels de l’astrologie védique. Angleterre : The Wessex Astrologer Ltd.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *