Ma relation amour-haine avec le régime cétogène – Sein

Puisque nous comprenons maintenant que le cancer est une maladie métabolique et en gros une maladie de la résistance à l'insuline, de l'intolérance aux glucides et de l'inflammation, l'approche à faible teneur en glucides du régime cétogène me paraissait logique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *